Masseur bien-être : 6 tips pour vivre correctement de ce métier passion ?

Comment bien vivre du métier de masseur bien-être ?

Offrir de la détente, du bien-être, sans cesse découvrir des nouveautés, être au contact des clients… Le métier de masseur bien-être a beaucoup d’attraits. Et on le remarque ces dernières années : de nombreuses personnes souhaitent devenir masseur bien-être.

Mais au moment de se renseigner sur la réalité du métier, les questions fusent. Notamment la question centrale : “vais-je m’en sortir financièrement ?”

Si vous vous demandez si vous pouvez vivre correctement en devenant masseur bien-être, la réponse est oui. Allons encore plus loin, avec ces 6 conseils concrets pour mettre au point une activité durable et qui vous ressemble.

Temana vous explique tout ce que vous devez savoir pour bien vivre du métier de masseur bien-être !

 

1 – Proposer des soins en cohérence avec les demandes de vos massés

Si vous décidez de devenir masseur à votre compte, la clé de la subsistance se trouve dans l’adaptation. En effet, contrairement aux praticiens qui travaillent dans un centre de massage déjà établi, la réussite de votre institut de massage bien-être dépendra avant tout de la satisfaction de vos massés.

Ce qui veut dire que vous devez être à leur écoute ! Ne serait-ce que pour les soins et massages que vous proposez.

Si vous lancez tout juste votre activité, choisissez vos premiers massages en fonction de votre localisation géographique. En effet, une région plutôt jeune pourra bien accueillir les massages holistiques et ayurvédiques.

masseur-bien-être

A contrario, une région aux habitants plutôt âgés préfèrera peut-être des massages plus “classiques” ? N’hésitez pas à demander leur avis aux personnes qui vous entourent, afin de choisir les bonnes méthodes de massage à proposer.

Si votre activité est déjà lancée, demandez conseil directement à vos clients ! Faites-leur tester différents protocoles et récoltez leurs avis en leur demandant de remplir un petit formulaire, par exemple.

Ainsi, si vous proposez des massages qui plaisent à vos clients cibles, vous augmentez les chances de prise de rendez-vous.

2 – Adapter vos prix à la région dans laquelle vous exercez

Proposer une carte de soins adaptée, c’est un très bon point. Mais qu’en est-il des prix ? Vous vous doutez bien qu’un massage à 150€ ne recevra pas le même accueil en plein cœur de Paris, qu’au milieu de la Creuse.

En plus de proposer des soins en cohérence avec les préférences de vos massés, adaptez également vos prix.

Cette question peut sembler délicate, mais elle est nécessaire. Pour en savoir plus sur la question, définissez un profil détaillé de vos clients cibles.

En tant que masseur bien-être à votre compte, vous pouvez fixer vous-même vos tarifs. Mais les adapter aux portefeuilles de vos massés, c’est indispensable pour avoir une activité qui fonctionne !

3 – Fidéliser vos clients

Saviez-vous qu’acquérir des nouveaux clients est bien plus coûteux (en temps et en argent) que de donner envie à un client de revenir vous voir ?

Pour que votre activité de masseur fonctionne correctement, votre priorité doit rester la fidélisation.

Lorsqu’ils sortent de votre institut, vos massés doivent avoir envie de revenir vous voir la semaine d’après, le mois prochain, à la prochaine grande occasion… Peu importe : ils doivent avoir envie de revenir vous voir.

Au fil de votre activité, vous apprendrez différentes manières de fidéliser votre clientèle. Mais en attendant, voici quelques conseils :

  • Prévoir une carte de fidélité, avec une réduction sur le 10ème soin
  • Être dans la sympathie, la conversation ou la distance en fonction de ce que préfèrent les clients
  • Être à l’écoute
  • Renouveler régulièrement votre carte de soins
  • Proposer des massages bien-être personnalisés aux besoins de vos clients

Cette dernière option implique de suivre une formation rituels personnalisés. Mais le jeu en vaut la chandelle : si vous pouvez proposer des soins sur-mesure aux besoins de vos massés, ces derniers auront un sentiment d’exclusivité qui leur donnera envie de revenir.

Sans oublier que c’est une très bonne façon de varier les plaisirs, en proposant toujours des massages différents. Ainsi, une cliente qui vient une fois par semaine ne pourra pas se lasser de vos soins !

4 – Continuer de vous former aux techniques de massage

En parlant de lassitude, c’est un point très important à considérer quand vous devenez masseur bien-être. Comme vous êtes en charge de votre carte de soins, assurez-vous de diversifier vos massages !

Vous vous rendrez bien vite compte que si vous faites toujours les mêmes massages, vous allez perdre en enthousiasme. Et ce sera aussi le cas de vos clients, qui auront envie de quelque chose de nouveau… Et iront le chercher chez vos concurrents.

N’oubliez donc pas de suivre des formations aux méthodes de massage, et ce même si vous êtes bien installé dans votre région. En plus d’enrichir votre catalogue de détente, ça vous permettra de proposer différents soins, pour vous adapter à la saisonnalité.

Chez Temana, nous nous déplaçons dans les plus grandes villes de France afin d’apprendre de nouvelles techniques de massage aux professionnels. Profitez d’un encadrement passionné et attentif près de chez vous : réservez votre prochaine formation de massage !

masseur-bien-être

5 – Parfaire votre accueil professionnel

En tant que masseur bien-être, le massage est au centre de votre activité, cela va sans dire.

Mais il ne faut pas négliger tout ce qu’il y a autour !

Par exemple, toute la partie plus “commerciale” de votre activité. La sympathie, le sourire, le professionnalisme… Adopter une posture plus professionnelle peut faire toute la différence en fonction de votre clientèle.

Cependant, ce n’est pas toujours facile : il faut pouvoir adapter votre comportement aux clients qui vous font face. Afin de vous aider à y voir plus clair, Temana vous propose une formation accueil et prise en charge client.

Entre bonnes pratiques, conseils et exercices pour parfaire votre prise en charge client, c’est une formation qui peut changer la donne.

6 – Apprendre à communiquer sur votre activité

Le dernier conseil que l’on peut vous donner pour vous assurer de vivre correctement de votre activité de bien-être, c’est de communiquer sur ce que vous faites.

Et c’est valable que vous soyez à votre compte, ou que vous travailliez dans un institut. De nos jours, la communication est la base de la durabilité d’une activité.

Pour ce faire, voici quelques conseils à appliquer le plus tôt possible :

  • Créez une fiche Google au nom de votre activité, pour que les clients puissent vous trouver sans difficulté grâce au référencement local
  • Créez un site internet afin de communiquer sur vos soins, vos offres, les nouveautés dans votre institut…
  • Inscrivez-vous sur les réseaux sociaux. Que ce soit Instagram, TikTok ou Facebook, adaptez le réseau social aux préférences de vos clients cibles. Filmez certains de vos soins, votre institut, vos huiles de massage… Et vous-même : après tout, c’est vous qui allez masser vos clients, il est important qu’ils puissent vous connaître

Au-delà des réseaux sociaux, il y a aussi le réseau professionnel du monde de la détente. Rendez-vous à des conférences et à des rassemblements de professionnels du massage comme le Congrès International de l’Esthétique & Spa, et faites connaissance avec d’autres masseurs, mais également avec des formateurs.

C’est une belle opportunité de vous entourer de passionnés, qui pourront vous accompagner dans la création d’une activité durable!

Chacun a sa propre définition de “bien vivre” : quelle est la vôtre ?

Vous avez maintenant tous les conseils essentiels pour mettre au point une activité de masseur rentable. Cependant, veillez à ne pas vous mettre la pression : les notions de “réussite” dans le monde du massage varient d’un masseur à l’autre.

Connaissez-vous la vôtre ?

Pour le savoir, prenez le temps de croiser vos dépenses avec vos rentrées d’argent, et d’identifier votre chiffre d’affaires cible.

Pour vous donner une idée, si vous proposez des massages à 60€ et que vous désirez un revenu d’environ 1 800€ nets par mois, il vous faudra réaliser 40 massages par mois.

A contrario, si le massage bien-être est un à-côté et que 700€ nets vous suffisent pour être épanoui, 15 massages par mois vous permettront d’atteindre votre objectif.

Vivez votre activité de masseur bien-être comme vous l’entendez, et restez proche des attentes de vos clients : c’est la meilleure façon de vivre correctement de ce métier passion !

Vous souhaitez vous former au massage bien-être ?

Temana est une école de référence dans le domaine de la formation massage bien-être en France. Présente dans de nombreuses villes de France (Toulouse, Paris, Marseille, Strasbourg, Lyon, Bordeaux, Lille, Clermont, Montpellier, Nice), elle est un gage de sérieux auprès des employeurs et acteurs du secteur du SPA et bien-être en France.

Nous formons les professionnels du massage bien-être depuis plus de 15 ans à plus de 20 protocoles de massage issus des 4 coins du monde. Si vous souhaitez intégrer le centre de formation numéro 1 en France pour le massage bien-être, nous pouvons vous accueillir dans un cursus long où vous apprendrez toutes les techniques de massages nécessaires à la pratique d’une activité de bien-être. Si vous êtes un professionnel déjà formé et que vous souhaitez développer votre carte de soin, nous proposons aussi des formations à la carte qui vous permettront de parfaire vos compétences et développer votre clientèle.

Vous pourriez être intéressé :

Se faire connaître en tant que masseur ou masseuse

Pourquoi proposer un massage signature sur votre carte de soins ?

Partagez la publication :