Le massage Shiatsu, c’est quoi ?

Temana est un centre de formation aux techniques de bien être proposant notamment une formation au massage Shiatsu. Voici donc un article vous proposant une présentation de ce massage.

Qu’est ce que le Shiatsu ?

Le mot « shiatsu » vient du japonais et signifie « pression des doigts ». Cette discipline se base sur l’énergie du praticien et permet la détente du patient.

Elle est pratiquée depuis des dizaines de siècles en Asie et consiste en de nombreux étirements et pressions appliqués sur le corps entier.

definition shiatsu

Les origines du shiatsu

Le shiatsu moderne est né au début du XXème siècle. Créé par Tokujiro Namikoshi, il a commencé à le pratiquer dès l’âge de 7 ans. Sa mère souffrait de polyarthrite rhumatoïde et Namikoshi remarquait que certaines pressions appliquées avec ses pouces la soulageaient.

Ses méthodes auront finalement eu raison de ces rhumatismes, et sa mère vécut avec une santé de fer jusqu’à ses 88 ans.

Namikoshi finira par se focaliser sur l’anatomie et la physiologie de la pratique, en laissant de côté les méridiens, tout cela afin de rendre le shiatsu plus accessible en occident.

Shizuto Masunaga y réintroduira quelque temps plus tard des principes de médecine traditionnelle chinoise. C’est pourquoi aujourd’hui les deux écoles principales cohabitent : le shiatsu Namikoshi qui met en avant les pressions appliquées avec les doigts et les paumes, et le shiatsu Zen, qui prend davantage exemple sur la médecine chinoise.

En 1955, le ministère de la santé japonais reconnaît officiellement la pratique du shiatsu comme étant une médecine en elle-même.

En 1997, le parlement de l’Union européenne reconnaît le shiatsu comme faisant partie des huit médecines non traditionnelles les plus efficaces.

origine shiatsu

Déroulement d’une séance de massage Shiatsu

Une séance de shiatsu dure généralement une heure. Le patient garde ses vêtements sur lui et s’allonge sur un futon posé à même le sol. Il est recommandé de porter des tissus souples qui facilitent le travail du praticien.

Dans certains cas la séance peut se dérouler en position assise, notamment pour les personnes ayant de gros problèmes avec la position horizontale.

Le praticien va traditionnellement parler avec vous de vos problèmes récurrents et essayer d’établir un mini diagnostic. Cela permettra de déterminer les zones de votre corps qu’il va falloir presser, et savoir s’il faut un complément extérieur aux séances.

Les principes d’action du massage Shiatsu

Le principe d’action fondamental du shiatsu est physiologique. Il concerne la pratique d’une pression graduelle sur la surface de la peau du client, où que ce soit, afin de permettre l’assouplissement du muscle en deçà.

Le deuxième principe concerne un concept plus spirituel. Les pratiques médicales asiatiques sont traditionnellement liées au principe d’énergie : le ki (ou chi). Il se définit en tant que « force de vie ». Pour les chinois, les japonais et les indiens croyant en cette énergie, lorsque quelqu’un est rayonnant de vie, c’est parce que son ki circule parfaitement en lui. C’est pourquoi le shiatsu a aussi pour but de renforcer cette énergie, qui vous maintiendra en bonne santé et s’adaptera aux agressions extérieures diverses. A cela est également lié une volonté de bien vivre et bien se comporter.

pression graduelle sur la main

Les effets du massage Shiatsu

Il y a 4 effets principaux connus du shiatsu :

  • La réduction de stress et des tensions,
  • La stimulation et le renforcement du système immunitaire,
  • L’équilibrage du système énergétique,
  • La détente physique et psychique, et donc l’amélioration du bien-être.
  • Le shiatsu est notamment utilisé dans les traitements de soulagement des douleurs lombaires et même dans certains cas de schizophrénie.

Les différents types de shiatsu

Il existe de nombreux styles de shiatsu. Le seul dénominateur commun est la pression exercée, comme son nom l’indique.

Les différents types sont identifiés en fonction de leur utilisation des méridiens, des points d’acupuncture et de l’anatomie du patient :

  • Le shiatsu Namikoshi, qui se rapproche fortement de la réflexologie. C’est la forme la plus répandue dans le monde. C’est avant tout une technique basée sur le toucher.
  • Les shiatsu Koho et Sei, qui s’appuient sur des méthodes de diagnostiques mélangeant la formation traditionnelle et la médecine moderne.
  • Les shiatsu Masunaga et Ohashi qui focalisent davantage leur pratique sur le principe du ki.
  • Le shiatsu myo-énergétique qui se focalise sur la pression des lignes tendino-musculaires.
  • Le shiatsu macrobiotique qui complète la pratique avec un régime adapté. Il consiste à presser les muscles du patient avec les pieds du praticien.
  • Le shiatsu holistique qui mixe la pratique japonaise avec la médecine chinoise et indo-tibétaine. Ce style prend en compte le patient dans sa globalité, dans son aspect psychique, somatique et affectif.
massage shiatsu

En conclusion sur le massage Shiatsu

La pratique du shiatsu se différencie des massages, des idéologies et des médecines occidentales.

Le shiatsu est davantage une pratique de relaxation liée au bien-être du patient. Elle ne prétend pas remplacer la médecine conventionnelle et se place plutôt dans la catégorie de prévention des maux.

Partager l'article
Commentaires

Pas encore de commentaires.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

634c6d0ef68bfc61b3df234f8d9ddbe688888888888888888888888888888888