S'inscrire Se connecter Offres d'emploi Blog
  1. Temana
  2. > Blog
  3. > Conseils Pros Massage
  4. > Massage Bien-être : la relation unique Masseur-Massé

Massage Bien-être : la relation unique Masseur-Massé

Dans un monde où la vie défile à cent à l’heure, et où le stress et les soucis sont monnaie courante, il est essentiel de s’échapper pour s’offrir des moments de détente et de bien-être.
Les massages bien-être sont pour beaucoup l’occasion de s’offrir un moment de décompression, de relaxation et de récupération énergétique.

Mais que serait un massage sans un masseur? Lors d’un massage, une relation unique se crée entre le masseur et le massé.

 

Je donne, je reçois

Cette relation naît d’un échange, un don de soi de chacun. Le masseur décide d’offrir son énergie, son talent, son expérience ainsi que sa bonne volonté au service d’autrui.

Une autre personne qui pour sa part décide de confier son corps et ses sensations aux mains d’un inconnu. Dès cet instant, une confiance se met en place entre les deux protagonistes.

Mais cette confiance ne saurait exister sans l’assurance d’un respect mutuel.

Le masseur professionnel crée pour son client une ambiance apaisante qui va lui permettre de relâcher ses tensions.
Le massé peut alors peu à peu entièrement se détendre, se laisser aller, se confier sans pour autant exprimer verbalement ses tensions.

 

 

 

Le massage bien-être : un lien entre 2 personnes

Le masseur décrypte alors le massage du massé, il cherche à comprendre ses besoins afin d’y répondre au cours du massage.

Pour qu’un massage prenne tout son sens, le masseur ne peut se contenter de considérer le massé comme un objet commercial, à qui il va offrir de simples compétences techniques. Le massé « laisse son corps » entre les mains du masseur pour obtenir un sentiment de bien-être.

Pourquoi le massé ne se contenterait-il pas de s’asseoir dans un fauteuil massant sensé reproduire les compétences techniques d’un masseur? C’est l’échange et la relation masseur-massé qui se créent lors d’un massage qui font toute la différence.

C’est ce relationnel qui rend un massage si particulier. Si le masseur est remplacé par une machine les sensations sont complètement différentes et la sensation de bien-être bien moins intense et durable. L’être humain est un être tactile. Lors d’un massage, les sens tactiles du massé sont aiguisés.

 

Le masseur bien-être, simple machine???

Les bienfaits sont connus pour le massé et l’on pourrait d’ailleurs penser que seul le massé reçoit des avantages sensoriels et bienfaisants.

Le masseur n’est-il qu’une simple machine ?

La réponse est clairement non : il est certes un professionnel mais aussi et surtout un être humain tout comme le massé. Le masseur avant de commencer un massage aiguise ses sens, pour offrir au massé une sécurité sensoriel. Le masseur a appris à maîtriser ses gestes ainsi que la précision et la puissance de ses mouvements.

Il développe des qualités humaines telles que la maîtrise de soi, la maîtrise de ses émotions, qui lui permettent d’avoir des énergies positives au quotidien. Le masseur sait que l’autre s’abandonne. Il connaît le poids de ses mouvements sur l’autre et le bien-être que ses gestes peuvent lui apporter. Lui-même se sent alors bien lorsqu’il se sent utile à l’autre.

Lorsque le masseur sent les muscles du massé se décontracter sous ses mouvements précis, pensés et ressentis, il est soulagé et heureux de lui apporter à son tour un soulagement. Le masseur offre au massé le meilleur de lui même, chaque personne qu’il masse devient alors unique.

Il s’adapte, compatit à ses émotions et à ses ressentis et veut alors le soulager en offrant une part de lui même.

Le massage est un geste de partage qui se fait dans un respect mutuel et une confiance sincère entre le massé et le masseur.

C’est presque de l’amour qui passe entre les deux êtres, un amour pur et respectueux basé sur la confiance et qui ne souhaite que le bien de l’autre. Le massage est un lien entre deux personnes, un lien d’ouverture sur l’autre, sur le monde.

Cette ouverture n’est pas seulement sensorielle, elle est aussi spirituelle.

Chacun s’ouvre à l’autre. Le masseur comme le massé s’ouvre donc au monde extérieur et c’est ainsi qu’un échange unique, une relation particulière se crée entre masseur et massé.