Comment adapter son huile au massage ?

Quel que soit le type de massages que vous désirez proposer dans votre spa ou institut, il est essentiel d’utiliser une huile. Celle-ci améliore le glissant, facilite et fluidifie les gestes et permet d’obtenir un soin deux-en-un, puisqu’elle nourrit et assouplit la peau. Cependant, chaque massage bien-être nécessite une huile adaptée. Si vous rêvez de devenir masseur, Temana vous donne quelques conseils pour bien choisir votre huile en fonction de votre clientèle et des massages pratiqués.

Toujours utiliser une huile de qualité

Voici une première remarque d’ordre général : soyez vigilant et contrôlez strictement la qualité des huiles que vous utilisez, que ce soit chez vous avec votre entourage ou dans votre institut. Il est préférable d’opter pour des huiles végétales naturelles, si possible bio. Les risques d’allergie sont moindres qu’avec les huiles minérales contenant des dérivés de paraffine. Ces dernières doivent absolument être évitées en application sur les peaux grasses à problèmes car elles sont comédogènes et peuvent boucher les pores de la peau. La plupart des huiles végétales de qualité sont extraites par pression à froid, à partir de plantes, végétaux, fruits ou noix. Préférez les formules sans conservateurs et vérifiez systématiquement la date limite de conservation avant emploi. N’utilisez jamais une huile si vous constatez un dépôt ou une modification de sa couleur d’origine.

A chaque massage son huile

Les huiles végétales sont intéressantes pour la réalisation des massages car elles peuvent avoir des textures et des propriétés différentes, permettant à la fois une affinité avec la peau du massé et la gestuelle du praticien en massage bien-etre.
Pour devenir masseur, vous devez connaître les principales huiles et apprendre à bien les choisir dans chaque contexte.

Par exemple, les huiles les plus épaisses ou visqueuses, comme l’huile de ricin ou l’huile de bourrache conviennent bien aux peaux très sèches, déshydratées et assoiffées, car elles ne sont pas immédiatement absorbées. Elles sont plus adaptées aux massages du visage, comme le Kobido, et permettent de lisser les traits en gommant les rides superficielles, grâce à leur propriété anti-âge.

Pour la réalisation des massages doux, réalisés par effleurages et pétrissages, comme les massages californien ou balinais, il est préférable d’utiliser une huile plus fine, comme l’huile de jojoba ou l’huile de pépin de raisin. En cas de peau très sensible, l’huile d’amande douce peut être utilisée. Elle se caractérise par une excellente tolérance et peut même être appliquée sur la peau des jeunes enfants. L’huile de nigelle et l’huile de noisette conviendront davantage aux peaux grasses à imperfections car elles régularisent la production de sébum et limitent les irritations.

Pour réaliser des massages plus appuyés, comme le massage suédois, le deep tissu ou le palper-rouler, effectués en profondeur pour atteindre les tissus et relancer la circulation, vous pouvez opter pour une huile végétale plus riche, comme l’huile de noyau d’abricot, l’huile d’avocat ou l’huile de germe de blé. Les huiles plus denses ne sont pas absorbées aussi rapidement que les huiles fines : cela vous évitera d’avoir à utiliser une grande quantité de produit lorsque vous travaillez une zone précise. Autre avantage : ces huiles nourrissent intensément la peau.

Les huiles essentielles pour un massage bien-être

Les huiles végétales sont des bases « neutres » auxquelles il est possible d’ajouter des huiles essentielles, dont les propriétés vont décupler les effets des massages ou au contraire les atténuer. Les huiles essentielles d’aromathérapie agissent aussi bien sur le corps que sur l’esprit.

Les huiles essentielles relaxantes, comme la lavande, le néroli ou la camomille favorisent le lâcher-prise. Elles sont particulièrement appropriées aux massages Ayurvédiques tels que le Shirotchampi ou l’Abhyanga.

Les huiles essentielles tonifiantes de cyprès, poivre rose, citron, genévrier ou menthe apportent un véritable coup de fouet à l’organisme et sont idéales au cours d’un massage suédois dynamique.

En tant que futur praticien en massage bien-être, n’oubliez pas qu’il est essentiel de toujours adapter l’utilisation des produits à votre cliente ou client. Les huiles essentielles sont puissantes et ne doivent jamais être utilisées à la légère. Elles sont strictement déconseillées chez les femmes enceintes ou allaitantes, les personnes allergiques ou sensibles (peau présentant un eczéma ou des irritations). Chez ces personnes, il est préférable d’éviter l’application d’huile essentielle et d’utiliser uniquement une huile végétale neutre, adaptée au type de peau.

Partager l'article
Commentaires

Pas encore de commentaires.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3c3f2796a74392d7ddd2629c710054d8^^^