Appliquer la pression idéale pour un massage réussi

 

L’une des plus grandes difficultés lorsque l’on souhaite devenir masseur est de personnaliser chaque massage et d’apprendre à ajuster la pression selon les besoins et les ressentis du massé. Il est primordial de prendre en compte les habitudes, la morphologie et l’état de santé de vos clients. Certains apprécieront des pressions douces, tandis que d’autres souhaiteront une gestuelle plus appuyée.

L’écoute et l’accompagnement sont, à ce titre, décisifs. Mais c’est également au praticien en massage bien-être de définir la pression optimale en se fondant sur son expérience.

Bien communiquer avant et pendant les massages

On ne le redira jamais assez au sein de notre école TEMANA. Savoir masser, c’est aussi savoir écouter. Avant la séance, n’hésitez pas à échanger avec le client, même si c’est une personne que vous massez régulièrement. Les envies et les besoins évoluent selon le contexte : période de stress, préparation sportive, prise de poids… Un simple questionnaire vous aidera à définir ses préférences.

Lorsque vous effectuez un massage bien-être, vous devez rester attentif aux sensations ressenties par le massé. En cas de douleur, vous devez adapter votre gestuelle sans délai. N’oubliez pas que certaines personnes éprouvent des difficultés ou de la gêne à exprimer verbalement leur insatisfaction ou leur malaise. Ouvrez le dialogue si vous observez une modification du comportement de votre client, qui peut bouger ou devenir plus tendu. Celui-ci peut très bien supporter une pression forte à un moment « t » ou sur une zone précise et souhaiter quelque chose de différent par la suite.

 

 

Règle de base à retenir :

« Plus une personne se fait masser, plus elle recherche de la profondeur ». Aucune personne, qui à l’habitude de se faire masser, ne vous demandera un massage doux…

 

 

La confiance en soi, une qualité essentielle

Bien sûr, écouter et prendre en compte les désirs de vos clients fait partie de votre futur métier. Cependant, même si vous débutez en tant que praticien en massage bien-être, vous devez montrer de l’assurance. Fiez-vous à vos connaissances et à votre instinct pour adapter vos massages. Retenez que beaucoup de clients ne savent pas eux-mêmes ce qui est réellement bon pour eux. Un massage trop appuyé risque non seulement de gommer tous les bénéfices du soin, mais également de provoquer des douleurs. Contrairement aux idées reçues, les bons massages ne sont pas nécessairement ceux qui laissent des courbatures ! Vous risquez surtout de faire fuir votre clientèle en voulant trop en faire. Si vous hésitez à appliquer une pression intense, commencez par des gestes doux et augmentez l’intensité progressivement.

 

Ressentir les massages

 

Si vous souhaitez devenir masseur, la première connaissance à maîtriser est celle du ressenti. C’est pourquoi nous invitons nos élèves à se faire masser lors des cours pratiques. Vous ne pourrez réellement adapter la force de vos massages qu’en comprenant les effets en situation réelle. Vous devez également cultiver vos connaissances théoriques à travers l’apprentissage de l’anatomie palpatoire. Cette discipline vous permettra de reconnaître par le toucher les éléments qui composent le corps humain.

 

 

 

Petite astuce :

Quelques minutes après le début du massage, questionnez votre massé(e) sur la bonne profondeur de votre pression. Cela vous permettra de l’adapter pour tout le reste de la prestation et de satisfaire pleinement votre client(e).

 

 

 

Rester concentré

Le massage bien-être est peut-être l’un des domaines qui requièrent le plus de concentration et de présence. Durant le massage, vous devrez maîtriser votre esprit. Celui-ci doit être uniquement occupé à ce que vous faites. Ainsi, vous serez plus à même de déceler les besoins du massé à chaque instant pour appliquer la pression adéquate.

 

Tirer parti de ses échecs

Même si vous apportez un soin particulier à l’élaboration de protocoles sur mesure et si vous ajustez la pression de manière optimale, vous n’êtes pas à l’abri du mécontentement de certains clients. Vous devez apprendre à relativiser si vous êtes dans cette situation. Certaines personnes peuvent se sentir plus à l’aise avec certains types de masseurs, sans que cela remette en question vos compétences. Pensez toutefois à vous remettre en cause et à échanger avec votre massé(e) pour comprendre la raison de cet inconfort. Cette habitude permettra de vous améliorer toujours plus à l’avenir.

Vous désirez vous former au sein d’une école reconnue en bénéficiant d’un encadrement professionnel ? Au sein de notre école TEMANA, vous serez pris en charge par des enseignants qui sont installés professionnellement et qui connaissent parfaitement la profession de masseur bien-être.

Partager l'article
Commentaires

Pas encore de commentaires.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

da10c21915088fa461480b58382a309csssssssssssssssssss