Massage douloureux : quelles sont les causes possibles et comment les éviter ?

Les massages sont des remèdes extraordinaires pour soulager les différents maux du corps, comme les courbatures, les troubles circulatoires et les douleurs chroniques (mal de dos). Effectués en profondeur, ils ont des effets bénéfiques sur les tissus, les muscles et les articulations. Néanmoins, certaines personnes ressentent des douleurs lorsqu’elles sont massées ou après le massage. Ces sensations sont-elles « normales » ou résultent-elles d’une mauvaise pratique ? TEMANA vous en dit plus sur les différentes causes possibles des massages douloureux et sur les moyens de les prévenir.

Un massage bien-être est censé apporter du réconfort. Toute douleur ressentie par la personne massée peut lui sembler paradoxale, voire improductive. Dans ce contexte, il est légitime de remettre en question la qualité et l’efficacité des gestes effectués par le masseur.

Il faut savoir que tous les massages ne se ressemblent pas et que les gestuelles peuvent être très différentes. Par exemple, les massages californiens reposent essentiellement sur des effleurages doux et des gestes fluides. Les massages suédois sont beaucoup plus dynamiques et nécessitent des pressions plus appuyées. Les massages thaïlandais traditionnels se décomposent en plusieurs gestes d’intensité variée : étirements, percussions, pétrissages et pressions. Il est donc normal de ressentir une large gamme de sensations au cours d’un massage bien-être, pouvant être interprétées comme un léger inconfort ou une gêne. Une véritable douleur, en revanche, peut altérer tous les bénéfices des massages. Le corps se crispe, tandis que l’esprit en alerte est en proie au stress : l’effet obtenu est donc à l’inverse de ce qui était recherché. En cas de massages douloureux, il est important de rechercher la cause.
un dessin illustrant des douleurs chroniques du dos

1er cas de figure : il existe un terrain favorable, comme les douleurs chroniques

Les personnes qui souffrent de problèmes de peau (acné, eczéma), de maladies chroniques, comme les lombalgies et l’arthrose, ou qui présentent un faiblesse musculaire associée ou non à des adhérences, peuvent trouver certains gestes désagréables parce qu’elles sont davantage sensibles à la douleur. De même, les femmes enceintes et les personnes qui ont subi une intervention chirurgicale récente sont plus fragiles. C’est pourquoi les massages doivent toujours être personnalisés et adaptés au cas par cas. La communication entre le praticien en massage bien-être et son client est, à cet égard, primordiale. Chaque prestation devrait être précédée d’un interrogatoire succinct visant à éliminer tout facteur de risque et à déterminer quels sont les massages contre-indiqués en fonction de l’état de santé de la personne massée.
un homme reçoit un massage relaxant

2ème cas de figure : les gestes effectués par le masseur sont bons, mais la technique de massage est profonde et met en évidence vos tensions et autres courbatures

Lorsque vous êtes massé et que vous choisissez une technique de massage basée sur le travail très présent, en profondeur, il n’est pas anormal de ressentir certaines douleurs.
En effet un travail profond sur vos mollets, par exemple, peut mettre en évidence un surplus d’acide lactique dans les tissus et occasionner momentanément une douleur. Cela est tout à fait normal. Dans le milieu du massage bien-être, on appelle cela la douleur qui fait du bien. Cette technique va permettre secondairement de soulager les tensions du corps et libérer votre corps.
Vous ressentirez ces sensations si vous optez pour des techniques comme le massage Thai au sol, le Suédois ou le massage Thai à l’huile.
Cela ne signifie pas que le massage est mal fait mais que ces techniques ont pour objectif de soulager les tensions profondes du corps.
Toutefois lorsque ce massage est correctement prodigué, la sensation douloureuse n’est présente que sur le moment et disparait ensuite.
Enfin si vous vous posez la question de savoir comment peut-on opter pour un massage qui fait « mal », dites vous que certaines personnes visent dans le massage avant tout une remise en forme, ce qui ne les empêche de savourer l’instant présent.

3ème cas de figure : les gestes effectués par le masseur sont maladroits

En l’absence de maladie chronique, de gêne préexistante et du choix d’une technique de massage appuyée, il n’y a aucune raison qu’un massage soit douloureux. Les douleurs plus ou moins vives peuvent donc être causées par une mauvaise pratique ou une erreur de gestuelle du masseur. Les gestes du masseur doivent toujours être progressifs afin de lui permettre de jauger la sensibilité individuelle et d’adapter, au besoin, l’intensité des pressions. Il est également important de suivre les mouvements internes de l’organisme, comme la circulation sanguine. Pour soulager les jambes lourdes, par exemple, il faut masser d’abord de bas en haut, des pieds vers le cœur, et non de haut en bas.
une personne apprenant le massage

Peut-on masser sans expérience ?

Les personnes néophytes qui n’ont pas ces connaissances et souhaitent masser des membres de leur entourage, par exemple, devraient toujours redoubler de précautions en adoptant des gestes très doux. Certaines zones doivent être absolument évitées, comme la nuque et les vertèbres cervicales. Retenez que devenir masseur nécessite une solide formation. Le praticien en massage bien-être doit posséder des connaissances théoriques approfondies, comme l’anatomie palpatoire et la physiologie humaine, qui lui permettent de connaître et reconnaître les zones du corps : muscles, articulations, squelette. Il doit aussi disposer d’une expérience pratique conséquente. C’est pourquoi les cycles de formation de notre école de massages TEMANA comprennent 100 heures de pratique, durant lesquelles le futur masseur apprend à masser en situation réelle.

Que vous souhaitiez devenir masseur pour exercer votre métier au sein d’un spa ou d’un institut, que vous rêviez d’ouvrir votre centre de massages ou que vous souhaitiez simplement apprendre les secrets d’un massage précis, comme le Shirotchampi ou le Kobido, TEMANA vous ouvre ses portes. Consultez dès à présent le calendrier de nos formations dans votre ville.

Partager l'article
Commentaires

Pas encore de commentaires.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

df8a430fea31023f52f6104e1a3c71fe!!!!!